June 8, 2023
Spread the love

Cette intelligence artificielle peut créer de véritables œuvres d’art ou des images photoréalistes. Comment en tirer le maximum? Tech&Co vous donne quelques conseils pour devenir un maître de l’IA.

D’où viennent ces images ultra-réalistes d’Emmanuel Macron en éboueur dans les rues de Paris, ou d’une fausse arrestation de Donald Trump? Pas besoin de passer des heures sur des logiciels payants comme Photoshop. Elles ont été générées en quelques secondes grâce à une intelligence artificielle gratuite et accessible à tous: Midjourney.

À partir d’une simple description en quelques mots, ce “ChatGPT de l’image” est capable de générer toutes sortes d’images de manière quasi instantanée. Des œuvres d’art bluffantes, mais aussi des images photoréalistes qui commencent déjà à envahir les réseaux sociaux.

Et pour profiter de cet outil, il n’y a pas besoin de savoir coder, ni même tenir un crayon. La rédaction de Tech&Co vous donne toutes les astuces pour découvrir et maîtriser les bases de Midjourney.

S’inspirer des autres

Une fois connecté sur le serveur Discord de Midjourney, difficile de savoir par où commencer – d’autant que la plupart de ces IA comprennent surtout l’anglais, ce qui n’aide pas à les rendre accessibles. Heureusement, il existe un moyen très simple de s’améliorer: regarder les créations des autres.

Midjourney vous permet de voir toutes les créations des autres utilisateurs, ainsi que la phrase utilisée pour les générer.
Midjourney vous permet de voir toutes les créations des autres utilisateurs, ainsi que la phrase utilisée pour les générer. © Midjourney

Sur Midjourney, vous pouvez admirer les créations des autres utilisateurs, mais aussi les requêtes qui ont été utilisées pour les générer – qu’on appelle “prompt”. De quoi vous donner des idées de compositions, et découvrir une montagne de vocabulaire et de techniques auxquels vous n’auriez peut-être jamais pensé.

Formuler des demandes précises

Justement, quel genre de mots faut-il utiliser? Même une requête très basique pourra donner un résultat très convenable du premier coup.

Avec Midjourney, même une phrase très simple peut générer des images impressionnantes
Avec Midjourney, même une phrase très simple peut générer des images impressionnantes © Midjourney

Comment aller plus loin? Vous pouvez par exemple lui demander de reprendre un certain style artistique, ou de créer une image inspirée d’un artiste célèbre.

“Jean Giraud style” indique à Midjourney le style artistique à reproduire © Midjourney

Mais vous pouvez aller encore plus loin et jouer avec énormément de détails. Par exemple, demander un effet de lumière particulier, avec des mots comme “cinematic lighting”…

Utiliser des expressions comme
Utiliser des expressions comme “Cinematic lighting” dans Midjourney permet d’ajouter des effets de lumière aux images. © Midjourney

…un niveau de détail très élevé pour être le plus réaliste possible, avec des expressions comme “hyper realistic” ou “4k”…

Les expressions
Les expressions “hyper realistic”, “high quality”, “4k” ou “8k” permettent de forcer Midjourney à générer une image particulièrement réaliste. © Midjourney

…ou même reproduire le style d’une focale (35 mm, par exemple) ou d’un type d’objectif photo très précis.

Ici, avec l'expression
Ici, avec l’expression “35mm lens”, Midjourney tente de reproduire l’effet d’un appareil photo réglé sur une focale spécifique © Midjourney

Vous pouvez jouer sur une infinité de paramètres, et pour chacun de mille façons différentes. Le seul moyen de les découvrir: expérimenter, et s’inspirer des autres.

Le mieux est-il l’ennemi du bien?

Vos “prompts” peuvent être aussi longs que vous voulez, mais multiplier les mots ne garantit pas d’avoir des résultats convaincants. Des prompts courts mais précis peuvent être plus utiles pour exploiter tout le potentiel du logiciel.

Ne pas hésiter à réessayer

Les programmes comme Midjourney reposent sur l’aléatoire pour générer leurs images. Un même “prompt” peut donc donner des résultats très différents. Si vous n’êtes pas satisfait du premier rendu, ne perdez pas espoir: vous avez peut-être simplement manqué de chance.

Autre cas récurrent: vous tombez sur une image qui vous plaît, mais avec quelques petits détails qui vous gênent (une main à six doigts, un visage déformé…). Comment les corriger sans tout reprendre à zéro? Il suffit de demander à l’IA de créer des variations de l’image voulue (en cliquant sur V1, V2, V3 ou V4, selon l’image désirée). Vous pouvez donc garder la même base tout en la modifiant à la marge.

Si une image vous plaît mais que vous voulez encore la modifier légèrement, Midjourney peut générer des variations d'une même image
Si une image vous plaît mais que vous voulez encore la modifier légèrement, Midjourney peut générer des variations d’une même image © Midjourney

Aiguiller l’IA avec des images de référence

Il est aussi possible de guider Midjourney en lui donnant aussi une image de référence. L’IA tentera alors de rester fidèle au style et à la composition de votre image source tout en respectant votre demande. Pour cela, il suffit de rajouter l’adresse URL de l’image de référence au début de votre “prompt”. Il peut également s’agir de la photo d’une personne que vous désirez “reproduire” numériquement.

Vous pouvez intégrer l'adresse URL d'une photo dans votre prompt, et Midjourney vous en proposera des versions modifiées
Vous pouvez intégrer l’adresse URL d’une photo dans votre prompt, et Midjourney vous en proposera des versions modifiées © Midjourney

Toujours plus réaliste

La plupart des images photoréalistes partagées ces derniers jours sur les réseaux sociaux ont été créées grâce à la dernière version de Midjourney: la V5. Pour l’utiliser, il faut ajouter “– v5” dans votre prompt. Cependant, elle n’est pour l’instant accessible qu’aux utilisateurs payants.

Malgré ses impressionnantes capacités, il n’est pas possible de tout faire avec Midjourney. La plateforme limite fortement la création d’images violentes ou à caractère pornographique. Ces IA soulèvent également de nombreuses questions en matière de droits d’auteur, et de nombreux artistes s’inquiètent pour le futur de leurs professions.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: