June 3, 2023
Spread the love

Les États-Unis ont annoncé mardi la libération de deux de leurs ressortissants détenus en Afghanistan, saluant un «geste de bonne volonté» des talibans le jour même où ils ont provoqué des condamnations internationales pour avoir interdit l’accès des femmes à l’université.

«Nous comprenons qu’il s’agit d’un geste de bonne volonté de la part des talibans. Cela ne fait pas partie d’un échange de prisonniers ou détenus. Aucun argent n’a été échangé», a assuré le porte-parole du département d’État, Ned Price, en précisant que les deux ressortissants étaient en route pour Doha.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.lefigaro.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: